Coups de gueule

Publié le par ketamine

Au pluriel.


Je suis légèrement exaspérée.

 

UN. Une fois de plus, l'élève qui avait giflé la prof d'austro-hongrois la semaine dernière est passé en conseil de discipline mais n'a eu qu'un PUTAIN de SURSIS


Tout le bordel mis en place, le message passé aux élèves, les tentatives de rétablir l'ordre dans le bahut, tout ça est réduit à néant par un conseil de discipline, dont la décision est irrémédiable et n'est pas à remettre en cause. Je n'ai pas été la seule perturbée par ce verdict. Bonne ambiance en salle des profs aujourd'hui ...

 

Je ne me prononcerai pas plus à ce sujet, parce que je suis beaucoup trop révoltée. Je pourrais être insultante et ce n'est pas dans la ligne de conduite que je me suis fixée pour les trois mois à venir.

 

Mais je suis déçue, dégoutée, énervée. Bahut merdique. Qu'ils explosent avec lui. Moi je serais loin.

 

 

DEUX. On a commencé la période chiantissime des conseils de classe et remises de bulletins, suivie de près par celle des devoirs communs. Ce qui fait que je viens même les jours où je ne travaille pas. Que je finis tous les jours très tard. Que je me suis collée deux sujets de devoirs communs sur lesquels j'ai bossé environ trois heures par sujet. Bon, et je suis fatiguée.

 

Demain c'est le conseil de la 4e Shrek, je fais mes bilans, et je jette un oeil sur les bulletins.

Je fais des fautes, je suis une nullasse en conjugaison je ne l'ai jamais caché. Je ne suis pas toujours très attentive à ce que j'écris, et j'écris souvent très vite. Surtout sur ce blog. Et je suis une vraie tête-en-l'air. 

 

Mais. Je l'ai dit, je le redis, je suis consciencieuse dans mon travail. Je fais attention à ce que j'écris et comment je l'écris sur les bulletins.

 

Je peux admettre que des coquilles se glissent pendant qu'on tape une appréciation, par exemple un oubli de "s" ou d'accent. 

Je pardonne au prof de Russo-croate, dont le français n'est pas la langue maternelle, quand il oublie une majuscule, ou fait une phrase un peu biscornue.

Je pardonne aussi à la prof de mammifères, même si je trouve ça très bizarre, le "vous êtes capables de davantage progresser encore".

Je tolère une petite faute par-ci, par-là, sur le bulletin de Kévin Zébulon (où je soupçonne le prof d'être un peu fatigué en fin de liste) un peu moins sur celui de Jennifer Barbecue.

 

Mais le prof qui écrit : " cest bien continuer ainsi" sur le PREMIER bulletin, NON. Ca passe pas. 

Puis, le même plus tard : "Il faut travailler d'avantage"

Puis "des difficulté, il faut perseverer" (sans accents)

 

Sérieusement ?

 

Qu'on vienne encore une fois remettre en cause ma crédibilité à cause de ma couleur de cheveux ou de mon look. Qu'on vienne encore une fois me parler du fait que les élèves sont dans l'incompréhension quand ils voient un prof qui ne ressemble pas à un prof et donc sortent de leur rôle d'élève plus facilement.

Qu'on vienne encore une fois critiquer mon arrêt et surtout mon retour "comme ça" au collège.

 

Qu'on vienne encore une fois me causer de mon professionnalisme.

 

 

Je suis VRAIMENT exaspérée. 

 

 

 

Publié dans école

Commenter cet article

Marc 05/04/2012 12:51

A ce niveau, les représentants au Conseil de Discipline ne sont pas nuls, ils sont criminels, et défaitistes! Surtout ne pas affronter les conséquences des ses actes, c'est l'attitude qu'ils ont et
qu'ils font passer au jeune violent! Ecœuré pasr des gens qui acceptent de faire sombrer (volontairement?) des gamins au cours des années du collège.

Pour finir sur une note plus légère:
http://twistedsifter.com/2012/04/picture-and-video-for-teachers/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Twistedsifter+%28TwistedSifter+%29

Comme mon austro-hongrois est un peu faible, je pense que vous comprendrez la vidéo mieux que moi. Go on, teacher!

Korgon 04/04/2012 09:09

Concernant le premier point, je réagirai juste par un mot : irresponsabilité.

Concernant le second point, cela ne me surprend pas plus, pourquoi faire des efforts alors qu'on ne sanctionne plus les élèves ? On ne va pas sanctionner les profs non plus.
Après, à ceux qui critiquent ton "apparence" (j'aime pas ce mot)et qui disent que tu ne "fais pas prof", je pense que tu n'as rien à leur envier. Encore une fois, l'habit ne fait pas le moine

Léonard 04/04/2012 08:14

On pourra apprécier une certaine constance dans l'application de la politique d'établissmeent, c'est déjà ça!

gayboyfr 03/04/2012 22:03

j'ai oublié de dire qu'aujourd'hui même un de mes élèves est passé en conseil de discipline pour avoir menacé sa prof d'histoire : il a écopé de 8 jours fermes d'exclusion et encore la grosse
question était de savoir si on prononcerait une exclusion définitive ou pas. bref, c'était juste une menace d'un côté et une gifle effective de l'autre et on voit la différence de sanction... c'est
absurde ! tu fais bien de te tirer d'un bahut où les profs ou l'administration ne prennent pas leurs responsabilités

Garfieldd 03/04/2012 21:40

J'ai du mal à comprendre egalement le vote. Logiquement avec les représentant de l'administration et des profs, on dipose des 2/3 des voix car on peut comprendre que (souvent) les parents et les
élèves votent contre les sanctions trop définitives. 9a voudrait donc dire que parmi l'administration et/ou parmi les profs, certains ont considéré que gifler un prof était... euh... excusable ?
o_O
Je suis soulagé de savoir que dans mon bahut certains principes de base sont encore respectés (et le plus souvent partagés et compris par les parents et les élèves...)