Le gaz à tous les étages.

Publié le par ketamine

On l'avait tant attendue, ce matin, à Jurassic Park elle est revenue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA BOMBE LACRYMOGENE.

 

 

 

9h12 Kévin se plie en deux de mal au ventre et me demande d'aller à l'infirmerie. Il remonte deux minutes plus tard avec un surveillant "Je suis désolé madame, l'infirmière ne peut pas prendre Kévin elle est débordée". Ah. Pourquoi ? Personne ne sait.

 

10h15 fin de la récréation du matin. Pas moins de cinq élèves montent dans mon cours en toussant, les yeux injectés de sang et exorbités. La drogue, c'est mal les enfants. Ah non, c'est pas ce que je crois ? Lacrymo dans le couloir du deuxième étage ? AAAH d'accord. 


12h35 Agitation dans la cour, la petite Jennifer est effondrée parterre, en pleine crise d'épilepsie ? Ah non, juste gazée à la lacrymo, visiblement. 

 

15h40 fin de la récréation de l'après-midi. En descendant chercher mes élèves, j'en croise trois qui remontent au premier étage en pleurant et en crachant leur poumons. Jennifer hurle (mais je ne sais pas si c'est à cause de la lacrymo, Jennifer hurle tout le temps). Educateuse passe un appel au micro-toudoudoum.

Toudoudoum. Un surveillant est demandé caisse 3 pour fermer les toilettes, visiblement il y a eu un problème, un surveillant merci. 

 

15h55 Kévin, Dylan, Kévin et Jennifer de la 5e Armageddon arrivent en retard, frais comme des gardons. "On s'est fait gazer m'dame, on a du aller à l'infirmerie". MAIS BIEN SUR. Même pas une petite larmichette dans vos yeux, je ne vous crois pas les gars. Mais bien essayé.

 

 

Ah. La lacrymo, elle m'avait tellement manqué. Vous voyez, les trucs qu'on utilise pour se défendre quand on se fait agresser la nuit, ces petites bombes de sécurité vendues cinq euros au tabac du coin, bah à Jurassic Park c'est un JOUET. Ca a remplacé les boules puantes et les avions en papier. Grand phénomène de mode l'an dernier, on n'en avait plus entendu parler depuis septembre, et là elle revient.

 

Son retour annonce celui inopiné des pétards et des briquets.

 

Et en attendant d'exploser les poubelles, ALLEZ LES GARS ON SE GAZE LA GUEULE. 

Hahaha qu'est ce qu'on se marre. 


 

Voilà qui nous promet encore une belle semaine... 

 

 

 

Publié dans école

Commenter cet article

EDUCATOR 03/04/2012 18:43

IL faut faire un appel micro pour avoir un surveillant? si je ne connaissais pas ce bahut je m'étonnerais et serais choqué! Ils sont pas censés être disponibles à n'importe quel moment? (J'espère
que les messages du micro sont diffusé dans le parking souterrain, sinon personne n'aura entendu!)

ketamine 03/04/2012 20:06



ou même jusqu'au kebab de la place....



BBK.mel 27/03/2012 20:53

A mon époque, on se contentait de mettre en application le cours de physique où l'on apprenait à faire des boules puantes. Je me sens vieille, mais vieille...

Axel 27/03/2012 18:47

Bon courage...