Mauvaise nouvelle

Publié le par ketamine

Mutation sur la Zone de Remplacement à 200 km confirmée. 

 

Ils n'ont même pas jeté un oeil sur mes lettres et mes justificatifs, je ne suis qu'un chiffre, un barème, "une punaise sur une carte".

 

 

Décision : ne pas accepter. Je ne déménagerai pas, avec ou sans permis je ne ferai pas deux heures de route tous les jours. Se battre pour faire changer. 

 

Argument : je n'ai pas les moyens matériels de me rendre à mon travail.

 

Solutions : d'après le monsieur du syndicat que j'ai eu au téléphone, faire une demande de révision de mutation, qui a très peu de chance d'être acceptée parce que pas un cas de force majeur. D'après d'autres personnes, aller directement au rectorat et chercher à parler à quelqu'un.

 

Solutions si ça n'aboutit pas : Je n'ai pas encore trouvé. Abandon ? Arrêt maladie ?

 

 

Etat général : colère et découragement depuis hier. Je suis à deux doigts de les envoyer se faire voir... 

Publié dans perso

Commenter cet article

Opale 17/06/2012 23:06

Avec la dépression et tout ce qu'il y a eu , demande un CLM...ça te donne au max 1 an à plein salaire, et le temps de souffler pour retenter la mutation, sinon ensuite CLD, 3 ans à plein
salaire...
Tu as largement assez morflé, c pas un psy privé qui décidera mais un médecin expert de l'EN...pour ceux que j'ai vu en tout cas (3 différents depuis quelques années) ils ont accepté mes
demandes...
Au moins tu auras ton salaire (juste y a pas les éventuelles ridicules primes)

plein de pensées

Vacataiiireuuh 17/06/2012 15:07

Courage ! Lâche pas le morceau :)

Modulo 16/06/2012 23:37

Je rappelle qu'il est possible de demander aussi une ATP : Affectation à Titre Provisoire.

En gros, c'est une demande, valable un an, équivalente à être TZR affecté à l'année, mais tu demandes explicitement une zone qui t'arrange beaucoup, voire un établissement particulier où tu sais
qu'il manque quelqu'un en Austro-hongrois.

Renseigne toi. Le défaut de cette demande est qu'elle ne dure qu'un an.

ketamine 17/06/2012 13:38



Ca serait ma solution de secours pendant un an, je préfère que de devoir tout arrêter... 



Apolonia 16/06/2012 22:07

Courage! Ne te désespère pas et évite si tu en as la force la démission-réaction. Essaye de prendre contact avec les IPR de l'académie qui assistent aux commissions de réaffectation (ou affectation
provisoire). Même après la rentrée, quand il y a des besoins ils peuvent faire quelque chose. Si tu connais quelqu'un dans le canard local, tu peux aussi tenter de médiatiser ton cas.
Keep cool and carry on!

elihah 16/06/2012 21:00

Clair qu'il y a une vie en dehors de la MaisonMammouth, si c'est ton choix, fonce.
Perso j'ai essayé pendant des années, j'ai pas pu,compte tenu de ma situation perso. (qu'on vienne pas me dire yaka et fokeu merci).
Bref, si tu veux sortir de l'EN, en effet, les conseils pour tenter de changer de mutation ne servent à rien.