Prenez du recul.

Publié le par ketamine

Je les trouvais bizarre les collègues cet après-midi, quand je suis revenue pour préparer un conseil de classe.

Contents de me voir, mais un peu gênés, avec une tristesse inhabituelle dans le regard.

Ca chuchote dans la salle des profs.

"On doit lui dire non ?" "Bah jsais pas, oui surement, mais..." "Elle est déjà pas au top, la pauvre"

 

Puis Gentil Prof d'austro-hongrois s'est lancé.

 

- Salut Erz', ça va ?

- Moui, bof... 

- Euh, tu as appris... euh... pour Educator ?

- Non, qu'est ce qu'il y a ?

- Il s'est fait étrangler par un élève ce matin...

- QUOI ?!

 

Là je peux vous dire que j'ai pris un coup dans la gueule.

Alors que je commençais à oublier un peu, je prends ça dans la tronche et tout s'écroule.

 

Comme d'hab, Educator a demandé à un élève de sortir dans la cour à la récré, comme d'hab il a refusé, comme d'hab Educator a répété, comme d'hab l'élève s'est énervé.

 

Et puis comme d'hab, Monsieur Chef est allé avec lui au COMMISSARIAT. 

 

Les profs, les AP, les CPE sont choqués. Tout le monde ne parle que de ça.

 

Et moi je suis là au milieu, démunie, putain, c'est pas vrai. Ca serait arrivé à n'importe qui, je serais sûrement dans le même état, mais putain Educator quoi. Ce mec c'est mon seul vrai ami au collège, mon meilleur ami même, s'en prendre à lui c'est comme si on agressait mon frère. Je suis soulagée de voir qu'à part des traces dans le cou, physiquement ça va, mais le reste c'est une autre histoire... Et je crois être à peu près aussi mal que lui. Voire plus. 

 

Alors, c'est toujours moi l'incompétente mythomane ou c'est le collège qui va mal ? C'est toujours moi qui cherche à faire parler de ma petite personne et à recevoir des centaines de messages de soutien juste pour satisfaire mon ego ou j'ai vraiment des raisons de crier ma haine ? J'exagère ? Je dois m'arrêter parce que MOI et seulement MOI je vais mal, vous croyez ? Alors ouais, je vais m'arrêter, demain j'ai RDV chez le médecin, mais parce que j'ai la TROUILLE, que je suis désespérée, que je suis triste, que j'ai la haine. Que je suis fatiguée de vivre ou d'apprendre un évènement grave par jour, tout ça pour un taf dans une ECOLE.

 

Et quand Monsieur Chef est venu voir Educator, il lui a dit de SE CALMER, DE PRENDRE DU RECUL, QUE C'ETAIT PAS LUI QU'ON AVAIT ATTAQUE. Comme il m'avait dit à moi lorsque Kévin m'a menacée. Comme il dira à chaque fois que quelqu'un aura un problème grave. Mais, comme l'a dit Educator lui-même, les marques de strangulation elles sont pas sur le cou de l'Institution ! (Et il y a pire, mais je ne raconterai pas ici)

 

ALORS OUI IL VONT MAL LES GAMINS. OUI LEUR VIE EST POURRIE. MAIS OUI AUSSI ON TRAVAILLE DANS UN ETABLISSEMENT DANGEREUX ET ON EST PAS PROTEGES. ET NON ON A JAMAIS DEMANDE A ETRE LA. 

 

Et pour répondre à une question qu'on me pose souvent "t'etais au courant non, que t'allais finir la bas ?" NON je n'étais pas au courant, et SURTOUT, NON je ne savais pas comment ça se passait là-bas.. Et OUI les 3/4 des stagiaires de Petite-Ville-de-Province n'ont pas été mutés et sont restés dans leur académie.

 

Mais pas moi. Ni Educator qui ne peut pas partir comme moi l'an prochain, parce qu'il n'a pas assez de points. Avec leur système merdique...En attendant, on va PRENDRE DU RECUL, jusqu'à la prochaine fois où un prof se fera tuer...

 

Publié dans école

Commenter cet article